Étude de cas Fiebig - Industrie pharmaceutique - Branches - TGW Logistics Group

Étude de cas Fiebig

Fiebig est arrivé à accentuer sa disponibilité de livraison avec la nouvelle solution logistique

Étude de cas FiebigPLAY
VIDEO
  • TRAITEMENT DE 75 000 ARTICLES

    La solution est capable de gérer jusqu'à 75 000 articles et 2 000 commandes par heure, jusqu'à 16 000 lignes de commande par heure

GROSSISTE PHARMACEUTIQUE LE PLUS MODERNE D'EUROPE

Fiebig est devenue l'une des plus puissantes entreprises de taille moyenne du Sud-Ouest de l'Allemagne depuis la fondation de la société en 1898. Fiebig dispose de quelques uns des équipements techniques les plus perfectionnés du monde. Fiebig met l'accent principal sur la fourniture d'une assistance individuelle optimale pour toute son interaction avec les pharmacies et jouit d'une réputation tout à fait méritée en tant que partenaire fiable.

Fiebig a donc été encore plus loin pour atteindre une position lui permettant de nouveau d'augmenter la disponibilité de livraison, de réduire considérablement le temps de traitement d'une commande et d'atteindre une précision encore plus élevée lors de la composition des commandes grâce au nouveau système logistique fourni par Klug integrierte Systeme et TGW Mechanics GmbH. Un réel investissement dans le futur de Leopold Fiebig.

EXIGENCES & CONDITIONS PRÉALABLES

  • Manutention de jusqu'à 75 000 articles différents
  • Jusqu'à 2 000 commandes par heure
  • Jusqu'à 16 000 lignes de commande par heure
  • Réalisation d'un degré d'automatisation supérieur à 90 %
  • Temps de traitement d'une commande inférieur à 15 min.

 

SOLUTION

En partant de l'arrivée des marchandises, les expéditions de marchandises entrantes doivent être identifiées et enregistrée à la perfection et ensuite placées dans l'alvéole de stockage correcte dans des bacs d'entrepôt comportant plus de 8 divisions. Le numéro de marchandise du centre pharmaceutique est d'abord scanné, puis le numéro de lot, la date limite d'utilisation et la quantité sont saisis sur l'emballage. Entre-temps le système apporte un bac d'entrepôt compatible et prêt à l'emploi sur les balances de comptage tandis que la commande lumineuse en hauteur projette un cône lumineux de guidage sur l'alvéole de stockage de bac correcte. Le bac peut désormais être stocké ou acheminé sans le moindre arrêt vers une zone de préparation de commande.

L'entrepôt à cartons automatique (ACH) est équipé de transstockeurs jumeaux de neuf mètres de haut de type Mustang pour un espace de quelques 35 000 bacs de manutention. Les deux transstockeurs préparent les marchandises pour le préparateur de commande automatique à cadre en A sur deux niveaux de déstockage et déplacent les bacs de manutention vides.

La mise en place des articles dans le bon compartiment à cadre en A est contrôlée par une commande lumineuse et un scanner. L'éjecteur de chaque compartiment peut catapulter jusqu'à six boîtes par seconde sur la bande traversant l'arc de compartiments situé au-dessus et en forme de « A » géant.

Si aucun article n'est requis au niveau du cadre A, le bac de commande est directement acheminé à travers les cadres A sur un système de transport de dérivation alimentant les positions de préparation de la zone de préparation de commandes B et C. Les préparateurs de commande automatiques B et C sont alimentés par un total de 17 blocs d'entrepôt. Le SGE synchronise les modules de sorte que tous les bacs de l'entrepôt arrivent aux positions de la zone de préparation de commande au moment précis ou les bacs de commande y parviennent. Les produits pharmaceutiques contrôlés en température peuvent également être préparés au niveau des zones B parce que le bac thermosensible retourne à très grande vitesse dans la zone froide une fois l'article prélevé.

La préparation des articles classés C est également automatisée. L'un des deux systèmes ACH préparent les bacs de ces articles contenant des articles destinés aux étagères de type tablette. Le personnel de l'entrepôt reçoit des commandes radio sur son ordinateur de poignet mobile via le SGE. Le suivi des lots peut s'effectuer sans erreurs via le système de gestion de l'entrepôt puisque les produits pharmaceutiques sont alloués à des emplacements d'entrepôt différents. Dès qu'une commande est terminée, le bac est repoussé en arrière sur le convoyeur de déchargement.

Une fois la préparation de commande terminée, les bacs de commande roulent vers deux machines de fermeture et d'emballage qui impriment le bon de livraison et le placent dans le bac d'expédition. Ces machines dotent également chaque bac d'une étiquette d'expédition. Suite à cela, les bacs de commande sont cerclés et transportés vers en avant vers la zone d'expédition. 2 000 bacs par heure sont triés pour les rondes de livraison des camions sur trois niveaux de distribution et un total de 54 lignes à rouleaux par gravité. Les conducteurs prélèvent les articles de leurs rondes sur la ligne cible et peuvent immédiatement charger leurs camions de livraison pour la route.

TECHNOLOGIE TGW EMPLOYÉE

Des transstockeurs Mustang de type ultra-rapide utilisant un entraînement anti-pendulaire alimentent en articles les préparateurs de commande A et C à la vitesse de l'éclair tout en se chargeant également de la mise en stock tampon en un temps record des articles entrants pour les préparateurs de commande automatiques B. Quelques 35 000 bacs sont traités dans les allées de l'entrepôt de 77 m de long et de 9 m de haut. Avec une accélération de 4 m/s2, le Mustang ultra-rapide atteint une vitesse de 6 m/s.

Au total, 17 préparateurs de commande sont utilisés pour alimenter les zones de préparation B. Il s'agit de transstockeurs hautement dynamiques de type à mât de levage. L'accélération de levage est de 4 m/s2 et la vitesse de levage de 3 m/s. Des plateaux télescopiques combinés sont utilisés comme dispositifs de manutention des charges car ils garantissent l'énorme vitesse couplée avec une fonctionnalité fiable de prise en charge et de transmission des bacs.

Les préparateurs automatiques à cadre A superposés disposent d'un total de 3 600 compartiments. Chacun d'entre eux traite 1 200 commandes par heure. Le principe fonctionnel du cadre A est fondamentalement très simple : deux rangées de compartiments obliques sont disposées sous la forme d'une lettre « A » ; des piles de différents articles pharmaceutiques sont disponibles dans ces compartiments. Le nombre précis de cartons requis pour une commande est automatiquement envoyé à l'une des deux bandes installées entre les deux rangées de compartiments à l'extrémité inférieure du compartiment. Le système de flux des matières commence par définir une section précise de la bande pour chaque commande de client, une prétendue fenêtre de commande dans laquelle tous les articles d'une commande sont collectés. Un bac ou un carton est rempli d'une seule commande de client en bout de bande. Tout a été pensé en ce qui concerne les besoins spécifiques des tâches de configuration et d'entretien pour faire en sorte que ce travail essentiel puisse être effectué avec un gain de temps maximal et en n'utilisant qu'un seul outil.

Pour de plus amples informations sur l'entreprise, veuillez visiter le site Internet Leopold Fiebig à l'adresse www.fiebig.de.

Nos références TGW Logistics Group

  • Albertina WienAlbertina Wien
  • PistorPistor
  • Philip Morris USAPhilip Morris USA